jeudi 8 mars 2018

LE SENS DE LA VIE


Ecclésiaste 3.11 "Dieu fait toute chose bonne en son temps ; même il a mis dans leur cœur la pensée de l’éternité, bien que l’homme ne puisse pas saisir l’œuvre que Dieu fait, du commencement jusqu'à la fin."

En cherchant l'utilité dans notre propre vie, nous sommes confrontés à notre propre inutilité, ainsi qu'à celle de nos contemporains. Nous parvenons alors à nous approprier cette maxime biblique déclarant que tout est vanité et poursuite du vent (Ecclésiaste 1.14).


N'est-ce pas au fond désespérant...?
En demeurant devant une telle constatation qui témoigne que la vie n'a réellement aucun sens et aucun but, il convient de rechercher au-delà de nous même une réponse satisfaisante et apaisante, une réponse qui redonne sens à nos vies et qui en efface tout le désespoir.
L'Ecclésiaste terminera son discours en disant "Crains Dieu et observe ses commandements. C’est là ce que doit faire tout homme. Car Dieu amènera toute œuvre en jugement, au sujet de tout ce qui est caché, soit bien, soit mal (Ecclésiaste 12.13-14).
La clôture du livre de l'Ecclésiaste nous enseigne que le sens de la vie se trouve dans la crainte de Dieu et dans l'accomplissement de ses commandements mais aussi que toutes vies, devra répondre devant Dieu de la manière dont elle aura été vécue.
Le véritable sens de la vie, n'est sans doute pas la vie en elle même, mais dans une découverte de Dieu et de sa volonté, une volonté imprégnant toutes nos actions, dirigeant toute notre vie pour finalement nous faire entrer dans la réalité profonde de la vie: Une éternité auprès de Dieu.
Si vous chercher le sens de votre vie,..., alors pensez à votre éternité...!
Past. Xavier LAVIE